Pour une Science des Relations I, 30mn avec Michel Bitbol

Premier de deux entretiens avec Michel Bitbol, enregistrés à Paris en mai 2010

En effet, la sortie de son dernier livre (aux éditions Flammarion, févr. 2010)« De l’Intérieur du Monde, pour une philosophie et une science des Relations», est un vrai événement. Michel interroge, certes,  notre passé : Platon ouvre la Sarabande, d’autres grands Esprits donnent la réplique… les mathématiques s’en mêlent … Galilée lui-même ne rêvait-il pas  déjà d’une ontologie des Relations ? … de radicalisations en révolutions, la pensée humaine navigue, et se trouve presque en perdition avec la Mécanique Quantique…

Dans la 2° partie Michel se posera en hérétique : « La Mécanique Quantique n’a absolument aucun problème conceptuel, aucun paradoxe ! » Plouf, le pavé est jeté dans la mare. « Le problème de la mesure n’existe pas ! malgré tout ce qui s’en dit » . Si la théorie n’a pas de problème, où se pose-t-il alors ? Chez nous, peut-être ?

Michel, pour mieux se faire entendre, convoque ZUREK : « Le seul ‘échec’ de la physique quantique, c’est qu’elle ne correspond pas à nos préjugés. » Et voilà qu’il regarde, avec Wittgenstein, notre « crampe mentale ». Michel, par qui le scandale arrive, est formel : «  Il faut changer nos cadres de pensées, notre conscient collectif ». Mais quelle est cette nouvelle posture existentielle à adopter ?  Que serait une conception alternative de la physique ?

Spinoza déjà appelait à une réforme de l’entendement ; d’autres avant lui avaient posé des pierres dans le gué, par exemple Panini il y a deux millénaires, un des premiers grammairiens dans l’histoire de la pensée humaine (et qui d’après certains préfigurait déjà les logiciels de nos ordinateurs). Or, dans ce livre, Michel a jeté son dévolu sur un penseur du 3° siècle de l’Inde, « Nargajuna et sa Voie du Milieu ». C’est à Nagarjuna qu’il fait appel pour « soigner » nos crampes mentales.

Cette mise en relation que propose Michel entre l’Est et l’Ouest, entre des pensées issues de civilisations très différentes de la notre et les aventures de la science d’aujourd’hui, entre des attitudes mentales chevauchant des millénaires, est vraiment des plus passionantes. Une troisième partie est prévue : où Michel nous amènera dans les dédales d’une Altérité que nous ne soupçonnions point …

Michel Bitbol, directeur de recherche au CNRS (CREA, Ecole Polytechnique) et chargé de cours à l’université Paris-I, a reçu une formation en médecine, en physique et en philosophie. Il est notamment l’auteur de Mécanique quantique. Une introduction philosophique (1996), L’Aveuglante Proximité du réel (1998) et Physique et Philosophie de l’esprit (2000).

Michel Bitbol I, Pour une science des relations (28:54)

Download the MP3

Date: July 7, 2010

By: Ilke Angela Marechal

Description: pour son dernier livre “De l’Interieur du Monde, pour une science des Reations”, Flammarioin 2010;

Autres liens : Wikipedia ,  Table de matière et critiques sur son propre site Internet –  2° partie –  all mp3 : Buzzsprout

Et voici une critique du Philosophie Magazine Mai 2010: